Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Les phases et techniques d'inductions à l'hypnose

L'hypnose peut être atteinte ou renforcée en quatre phases, chacune facultative :
- les tests
- l'induction
- l'approfondissement
- les phénomènes hypnotiques

 

Les tests sont utilisés en hypnose de spectacle afin de déterminer les personnes les plus réceptives à l'hypnose au moment du test.
Le test le plus courant, appelé "test des doigts aimantés", consiste à faire se rapprocher les index des mains jointes ; bien qu'il existe une multitude d'autres techniques, comme "les mains aimantées" ou "les livres et les ballons".

Il existe des centaines, voire des milliers de techniques d'induction, et certaines sont brèves et directives : « Dormez, je le veux ! », d'autres plus suggestives et donc progressives.
Ainsi, par exemple : « Vous êtes bien… tranquille… vous respirez profondément, tranquillement… tous vos muscles se détendent… vos paupières sont lourdes… vous les fermez… vous sentez une agréable sensation de lourdeur vous envahir… vous êtes merveilleusement bien… vous glissez lentement, irrésistiblement dans un sommeil réparateur… »
Le thérapeute se doit d'être attentif aux signes qui se manifestent lors de cette phase. Le battement des paupières par exemple, ou la déglutition plus fréquente font partie de ces signes. Certains diront alors : « Vos paupières palpitent, vous ressentez le besoin plus fréquent d'avaler votre salive, voici des signes qui montrent que, rapidement, vous allez être hypnotisé. »

Toutes les inductions sont suivies « d'approfondissement ». Il est possible que les inductions longues permettent au sujet de mieux se mettre en hypnose et ainsi de permettre un meilleur travail de visualisation, alors que les inductions courtes sembleraient provoquer chez le sujet un possible blocage ou une possible résistance, mais cela n'est que théorie.

Écrire un commentaire

Optionnel